Qui sommes-nous | Newsletter | Contact | 01 43 22 65 65

  • Brésil

    Richesses naturelles du Brésil

    Voyage Brésil de 16 jours

    Voyage accompagné sur les contrastes du Brésil, entre les villes de Rio de Janeiro, Salvador de Bahia et Paraty, avec l’immensité des chutes d’Iguaçu et de l’Amazonie.


Accueil > Destinations > Amérique Latine > Brésil > Richesses naturelles du Brésil

Richesses naturelles du Brésil

Itinéraire

Jour 1 | FRANCE - RIO DE JANEIRO - PAIN DE SUCRE - TOUR DES PLAGES
Accueil à l’aéroport (horaires et numéro de vol à préciser) et transfert à l’hôtel. A 12:00 votre guide francophone vous retrouve à l’hôtel. Vous partez ensuite à la découverte de la ville en un tour panoramique passant par les fameuses plages de Copacabana et Ipanema... Vous rejoignez le téléphérique qui mène au sommet du Pain de Sucre (400 m alt.), image d’Epinal de la ville, qui marque l’entrée de la baie de Guanabara. Retour à l’hôtel à 18:00.
Nuit à l’hôtel Royal Rio (petit-déjeuner compris).


Jour 2 | RIO DE JANEIRO - JARDIN BOTANIQUE - FORÊT DE TIJUCA - CORCOVADO
Votre guide francophone vous rejoint à l’hôtel à 09:00 pour une visite de la ville. Vous rejoignez le luxuriant jardin botanique, fierté des cariocas. Chacun des 141 hectares du parc héberge des spécimens de la flore brésilienne et mondiale. Les palmiers impériaux, principale attraction du jardin, ont été semés sur ordre du prince régent Dom Joao VI, en 1809. Des arbres centenaires se mélangent à des orchidées, des vitorias regia, des broméliacées, des flamboyants, dans un ambiance baignée de senteurs tropicales. Temps libre pour déambuler, chacun à son rythme, entre les plans d’eau, et jouir de la fraîcheur et de la tranquillité du lieu. Puis transfert jusqu’au parc national de Tijuca. Située au coeur de Rio, cette oasis de verdure de 3.200 hectares constitue la plus grande forêt urbaine du monde et représente la meilleure option pour randonner "autour de" et "dans" Rio. Vous passez par la "vista chinesa" et la "mesa do Imperador" qui offrent chacune un point de vue panoramique sur la ville. En milieu d’après-midi, montée au Corcovado (700 m alt.), symbole mondialement connu de la ville de Rio. Vous prendrez le temps, une fois au sommet, d’apprécier l’unique et enchanteresse vue panoramique qui vous est offerte sur la cidade maravilhosa. Retour à l’hôtel en fin d’après-midi. Nuit à l’hôtel Royal Rio (petit-déjeuner compris).


Jour 3 | RIO DE JANEIRO - CENTRE HISTORIQUE - PARATY
A 09:00, rendez-vous avec votre guide francophone privé. En compagnie de votre guide , vous vous rendez en métro dans le centre-ville de Rio. On y passe en quelques minutes d’une avenue colossale bordée d’imposants immeubles en verre à de petites ruelles intactes peuplées d’échoppes et de magasins bon marché. Plusieurs styles, un seul état d’esprit, telle est la meilleure définition du cocktail architectural du centre, où passé et modernité sont en harmonie. Parmi les visites possibles (à coordonner avec le guide en fonction des horaires d’ouverture, de vos centres d’intérêt, des éventuelles manifestations organisées ce jour) : palais impérial (du mardi au dimanche), Musée National des Beaux-Arts (du mardi au dimanche), église de Notre Dame de Candelária (du lundi au vendredi + mardi au dimanche), Teatro Municipal (réplique de l’Opéra Garnier), fondation Banco do Brasil, Casa da França (ancienne douane), musée historique National, Largo da Carioca, convento Santo Antônio, cathédrale métropolitaine, place Tiradentes... Retour à l’hôtel en métro à 13:00.
Note 1 : Entrées des sites non comprises dans le centre. Départ de l’hôtel en véhicule privé climatisé vers Paraty. 4h30 de route asphaltée le long de la côte verte, corridor de verdure entre mer et montagne.
Nuit à la pousada do Principe (petit-déjeuner compris).


Jour 4 | PARATY - PONTA NEGRA - PARATY
Randonnée - 3h de marche effective - dénivelé 200 m - intensité faible. Transfert à pied à la gare routière avec votre guide francophone et départ de Paraty en minibus local jusqu’au village de Laranjeiras (30 mn de trajet). La randonnée débute par une courte ascension, puis on s’enfonce dans la forêt atlantique (mata atlântica), au coeur de "l’aire de préservation écologique de Joatinga". Vous parvenez, après une heure et demie de marche tranquille, pour l’heure du déjeuner, sur l’une des plus belles plages de la région, Praia do Sono. Arrêt déjeuner dans une bicoque locale, puis sieste recommandée. Sitôt que vous reprenez la route, une ascension courte mais très pentue vous attend. La randonnée est moins exigeante après cette petite bosse, seule difficulté de l’étape. Vous laissez successivement Praia da Velha et Praia dos Antigos avant de parvenir, après 1h30 de randonnée supplémentaire au village de pêcheurs de Ponta Negra. Vous êtes dans ce hameau de bout du monde, au creux d’une crique où le seul bruit est celui des vagues qui viennent mourir sur la plage de sable blanc. Retour en bateau à Laranjeiras puis bus local pour Paraty.

Note : En fonction des conditions climatiques et de la mer, le guide se réserve le droit d’inverser ou raccourcir l’itinéraire pour des raisons de sécurité. Nuit à la pousada do Principe (petit-déjeuner compris).


Jour 5 | PARATY - BATEAU DANS LA BAIE
A 09:00, le capitaine vous conduit au quai pour prendre place à bord de son embarcation, un bateau de pêcheur aménagé pour la balade (banquettes et coussins, glacière). Journée dans la baie de Paraty, d’île en île, de plage en plage (sans autre accompagnateur que le capitaine lusophone). Arrêts prévus sur différents sites propices à la baignade ou à la plongée au milieu de centaines de poissons (masque et tuba fournis).
Retour à Paraty vers 16:00 / 17:00.
Nuit à la pousada do Principe (petit-déjeuner compris).


Jour 6 | PARATY - RIO DE JANEIRO - FOZ DO IGUACU
Départ de l’hôtel 7 heures avant le décollage et transfert à l’aéroport pour vol au départ de Rio (aéroport, horaires et numéro de vol à préciser). Réception à l’aéroport et transfert à l’hôtel.
Nuit au San Martin Hotel & Resort (petit-déjeuner compris).


Jour 7 | CHUTE IGUACU ARGENTINE
Rendez-vous à l’hôtel avec votre guide francophone à 08:45. Transfert au parc argentin (environ 40 minutes). Journée de visite des chutes du côté argentin, en s’approchant au plus prés de l’eau, y compris de l’impressionnante "Gorge du Diable" qui mugit à vos pieds. Puis retour dans l’après-midi à l’hôtel. Option : tour en bateau au coeur des chutes, nous consulter.
Nuit au San Martin Hotel & Resort (petit-déjeuner compris). Chambre Supérieure.


Jour 8 | CHUTES IGUACU BRESIL - FOZ DO IGUACU - MANAUS (AMAZONIE)
Vous rejoignez en transport privé avec votre guide francophone le parc d’Iguaçu côté brésilien pour une vue d’ensemble. Le Parc National d’Iguaçu, 185 000 hectares, a été créé en 1939 et sa réserve écologique fût déclarée partie du Patrimoine Naturel de l’Humanité par l’UNESCO. Vous longerez des centaines de petites chutes avant d’accéder à la dernière, la chute Floriano. Celle-ci offre une vue panoramique superbe sur la "Gorge du Diable", en face de vous. Retour à l’hôtel en début d’après-midi. Option : visite du parc des oiseaux / survol des chutes d’environ 12 minutes en hélicoptère, nous consulter. Départ en transport privé 2 heures avant l’heure de décollage pour un transfert à l’aéroport. Vol intérieur au départ de Foz do Iguaçu (aéroport d’arrivée, horaires et numéro de vol à préciser). Accueil à l’aéroport et transfert à l’hôtel.
Nuit à l’hôtel Saint Paul (petit-déjeuner compris).


Jour 9 | AMAZONIE - MANATI LODGE
Rendez-vous à 09:00 avec votre guide francophone (en cas d’indisponibilité, un guide anglophone vous sera proposé). Transfert par la route (1h) jusqu’au petit village de Acajatuba à 60 km de Manaus, point de départ du bateau. Après environ 40 minutes de navigation, vous arrivez à la pousada Manati. Vous êtes au milieu du Rio Negro, rivière d’eau noire, l’un des endroits les plus beaux de l’Amazonie. Depuis la baie du lac Acajatuba, vous pouvez apercevoir la première île de l’archipel Anavilhanas, l’île du “Cumprido”. Il s’agit du deuxième plus grand archipel fluvial du monde, lieu de grande diversité de par sa faune et sa flore amazonienne. Arrivés au lodge, vous serez accueillis avec un cocktail de bienvenue. L’installation suivi du déjeuner typiquement local (poisson / feijão / riz / crudités / fruits). Dans l’après-midi, sortie en pirogue pour une reconnaissance des alentours. Puis après le dîner, sortie nocturne. Dans les mille petits bruits de la nuit, votre pirogue progresse lentement. A l’avant, à l’aide d’une lampe puissante, votre guide scrute la noirceur de la nuit pour repérer les caïmans, grâce au reflet de la lumière dans les prunelles de leurs yeux.
Nuit au Manati Lodge en chambre privée.

Note 1 : Le lodge est une petite structure rustique et charmante faite à partir d’une ancienne maison des riverains de la région. Il comporte uniquement 6 chambres privées. Chaque chambre est équipée d’air conditionné et d’une terrasse avec hamac avec vue sur le fleuve et la forêt. Les toilettes sont sans eau chaude. La pousada est couverte de feuilles de palme et doublée d’un tapis de lianes, ce qui lui apporte fraîcheur même lors des plus hautes chaleurs.
Note 2 : Guide francophone accompagné des guides natifs de la région ; les excursions sont réalisées en petits groupes de maximum 8 personnes en fonction du nombre de personnes présentes lors de votre séjour. En cas d’indisponibilité, un guide anglophone vous sera proposé.
Note 3 : Les fleuves aux eaux noires (bassin du Rio Negro et Rio Tapajos) se caractérisent par des berges de sable blanc et fin, et l’absence de moustiques et mouches (l’acidité -toute relative- de l’eau n’offre pas de bonnes conditions aux larves). C’est sur ce type de cours d’eau que se déroule le programme décrit ci-dessus.


Jours 10 et 11 | AMAZONIE - MANATI LODGE
Après un typique petit-déjeuner amazonien, vous partez à 09:00 pour une marche en forêt. De nombreux sentiers donnent l’accès aux emmêlements de lianes et d’arbres centenaires. Vos guides expérimentés faciliteront la compréhension de ce complexe système naturel en vous révélant quelques-uns des secrets de ses plantes aux pouvoirs médicinaux. Avec de la chance, vous apercevrez peut-être quelques-uns des animaux de la forêt : un groupe de singes que vous dérangez pendant leur repas, un tapir fuyant bruyamment à votre approche, quelques serpents endormis au milieu d’un sentier, un toucan aux aguets… Retour pour le déjeuner vers 12:00. Au cours de l’après midi, sortie en bateau (15 minutes) pour aller au point d’observation des dauphins roses. Selon la saison, possibilité de nager avec ces sympathiques mammifères. Retour au lodge en fin d’après-midi.

À l’aube, votre guide vous propose d’aller observer le ballet des oiseaux quittant leur refuge nocturne. Après le petit déjeuner, visite d’une communauté locale pour connaître son mode de vie, sa culture et ses formes de survie. Les Caboclos sont nommés les métis descendants d’Indiens et de colons portugais qui ont conservé, au coeur de la forêt, un mode de vie rural traditionnel (agriculture de subsistance, pêche, artisanat à usage domestique...). Après le déjeuner et la sieste, votre guide montera rapidement une ligne avec un bout de fil de pêche et un morceau de fer blanc en guise d’hameçon. Vous partez à la pêche des piranhas. Un bout de poulet placé au bout, et en quelques minutes, les piranhas sont au rendez-vous. Confiés au cuistot du lodge, vous les dégustez grillés au dîner (leur chair, truffée d’arêtes, est délicieuse).
Nuit au Manati Lodge en chambre privée.


Jour 12 | MANATI LODGE - MANAUS - SALVADOR
Le matin, visite d’une fabrique de farine de manioc. La farine de manioc est un aliment omniprésent à la table des caboclos, aussi, il n’est pas rare de rencontrer une maison de “farinha” à chaque endroit de la région. Une excellente opportunité pour s’instruire sur la “farinha” et la production des ses divers produits. Après le déjeuner, retour à Manaus (vous empruntez le même chemin qu’à l’aller). Accueil à l’aéroport et transfert à l’hôtel.
Nuit à la pousada Estrela do Mar (petit-déjeuner compris).


Jour 13 | SALVADOR - VISITE
Rendez-vous à l’hôtel à 09:00 avec votre guide francophone qui vous entraînera à la découverte des quartiers les plus représentatifs de Salvador. En puisant dans ses origines africaines, la cité s’est créée une identité unique en Amérique Latine, animant son quotidien par les rythmes de la capoeira et les festivités religieuses du candomblé. Le matin, visite de la ville basse. Vous commencez par le farol (phare) da Barra, gardien solitaire de l’entrée de la baie de tous les saints, érigé sur ordre de Tomé de Souza, premier gouverneur de Salvador. Puis vous faites route vers le quartier du port pour visiter le marché São Joaquim, authentique marché bahianais. Vous poursuivez vers le nord et l’église de Bonfim, où vous pourrez admirer dans la "salle des miracles" une impressionnante collection d’ex-voto, attestant de la dévotion populaire pour le Senhor do Bonfim. Votre visite vous conduit ensuite vers Ribeira, quartier populaire toujours très animé : le matin pour la criée, à midi pour le déjeuner (spécialité : moqueca, sorte de ragoût de poissons et de fruits de mer) et le soir pour danser. Après le déjeuner (non inclus), visite de la ville haute, dominée par le quartier historique du Pelourinho. Son prestigieux ensemble architectural, rénové dans les vives couleurs originales, présente de magnifiques demeures coloniales et de nombreuses églises baroques. La visite (à pied) commence au fort de la Capoiera où vous jouissez d’une très belle vue panoramique sur la baie. Vous remontez la rua do Carmo jusqu’au convento do Carmo (couvent transformé en hôtel de luxe). La visite se poursuit avec la maison/musée Jorge Amado, et la scintillante église São Francisco et ses étonnantes fresques d’azulejos. L’après-midi s’achève au pied de l’elevador Lacerda, carrefour entre la ville basse et la ville haute, par une séance de lèche-vitrine au Mercado Modelo. Retour à l’hôtel en fin de journée. Nuit à la pousada Estrela do Mar (petit-déjeuner compris).


Jour 14 | SALAVADOR - RECONCAVO - SALVADOR
Départ à 09:00 avec votre guide francophone en véhicule privé vers Cachoeira, l’une des perles coloniales du Nordeste, à deux heures de route de Salvador (110 km). Vous ne tardez pas à pénétrer à l’intérieur des terres, et à percevoir l’ambiance typique du Recôncavo Baiano. Cette riche région agricole fut l’une des premières à être colonisées puis exploitées au Brésil par les Portugais. On y trouve des plantations de canne à sucre, de manioc et de tabac vieilles de plusieurs siècles pour parvenir à Cachoeira. Arrêt à Santo Amaro, ville natale du musicien Caetano Veloso, vous y visiterez son pittoresque marché de fruits et légumes. Votre guide vous fera découvrir le riche passé historique de la ville de Cachoeira, qui fut un temps capitale de l’Etat de Bahia, et compta parmi ses habitants des figures fameuses comme Anastacia, symbole de la résistance des esclaves, ou Ana Neri, l’une des pionnières de l’aide humanitaire. Vous traverserez le rio Paraguaçu pour vous promener dans les ruelles de São Felix, qui fait face à Cachoeira. Visite de la fabrique de cigares Dannemann, vieille de plus de 120 ans. Retour en fin de journée à Salvador.
Note : fabrique de cigares fermée les dimanches et lundis / marché aux bestiaux fermé le samedi / musées fermés le dimanche. Nuit à la pousada Estrela do Mar (petit-déjeuner compris).


Jour 15 | DÉPART DE SALVADOR
3 heures avant le décollage, transfert à l’aéroport pour vol au départ de Salvador (horaires et numéro de vol à préciser).


Jour 16 | ARRIVÉE EN FRANCE

Régions

RIO DE JANEIRO
Rio... Rio, qui n’en a pas rêvé ? « Dieu est l’artiste, et Rio, son chef-d’oeuvre », ont coutume de dire les Brésiliens. Le premier coup de pinceau a été bleu : la mer. L’encre verte a jailli sur la toile pour se transformer en forêt. Ensuite, sont venues les montagnes et l’eau qui coulait par-dessus... Rio, surnommée la cidade maravilhosa (la ville merveilleuse) doit à son incroyable splendeur cette réputation non usurpée. Autour de la majestueuse baie de Guanabara, que les explorateurs portugais confondirent avec l’embouchure d’un fleuve (d’où le nom de la ville, littéralement fleuve de janvier), la ville s’est développée partout où c’est possible, dans une proximité étonnante avec la nature omniprésente. En son coeur s’étale la floresta da Tijuca, la plus grande forêt urbaine du monde. Elle cerne de toutes parts le Corcovado, qui, perché à 700 mètres d’altitude, domine et protège la ville. Face à lui, l’autre symbole de la ville, l’imposant Pain de Sucre, gardien solitaire de l’entrée de la baie. A partir de cette borne commencent les plages ouvertes sur l’océan et dont les noms nous sont déjà familiers : Copacabana, Ipanema, Leblon, Barra… lieux de rencontres du peuple Carioca, et véritables temples dédiés au culte du corps.
Moins souvent cité sur la carte postale, le centre-ville est un quartier disparate, où les immeubles d’affaires modernes côtoient les vestiges architecturaux du temps où Rio entretenait des rêves de grandeur et se comparait aux capitales européennes. On s’y balade sans trop savoir quelle identité s’impose, passant d’une avenue monumentale à une ruelle peuplée d’échoppes d’artisans. « La beauté de cette ville et de ses entourages est inexprimable. Ni la parole, ni la photographie ne peuvent la rendre parce qu’elle est trop multiple, trop variée, trop inépuisable. Un peintre qui voudrait rendre toutes les couleurs et les aspects, et les mille scènes de Rio, dans leur totalité, n’aurait pas assez d’une vie. Car ici la nature dans un élan de prodigalité unique a réuni, dans un petit espace, tous les éléments de beauté qu’ailleurs elle distribue parcimonieusement sur des pays entiers » Stefan Zweig.


COSTA VERDE
A l’arrivée des Européens en 1500, toute la façade maritime du Brésil était couverte de mata atlântica, littéralement « forêt atlantique ». Après cinq siècles de déforestation effrénée (pour faire place aux cultures extensives, canne à sucre et café, et à l’élevage), on estime qu’il ne subsiste que 4% à 5 % de cet écosystème unique au monde. La Costa Verde (côte verte), fraction de littoral qui sépare les deux plus grandes villes du pays, São Paulo et Rio, constitue l’un des derniers sanctuaires que l’on peut contempler et parcourir dans sa version primaire et quasi vierge. Sur près de 200 km, le concept de ligne droite a renoncé à s’imposer. On dirait même que le créateur s’est appliqué à le ridiculiser, soignant les rondeurs élégantes des criques et le galbe des collines qui tombent délicatement dans l’océan. Entre la mer turquoise et la forêt émeraude, la route côtière, interminable succession de virages, semble délimiter les territoires comme les nuances d’un parfait camaïeu de vert. Angra dos Reis, la plus grosse agglomération de la région, offre peu d’intérêt. Elle est connue comme le port principal pour se rendre à Ilha Grande, l’un des joyaux naturels de la Costa Verde, destination idéale pour combiner le farniente sur des plages de rêve et de belles balades en forêt. Autre attraction de la région, le village colonial de Paraty a connu un destin capricieux. Centre névralgique du cycle de l’or, il a connu son apogée au XVIIIe siècle avant de tomber dans l’oubli et l’indifférence générale. Il a fallu attendre les années 50 et la construction de la première route menant au village pour le sortir de sa torpeur. Depuis, le centre historique a été totalement rénové, c’est aujourd’hui l’un des plus coquets du Brésil. Les alentours proches sont encore préservés et proposent de nombreuses possibilités de randonnées.


CHUTES D’IGUACU
Les chutes d’Iguaçu, situées sur la triple frontière Brésil - Argentine - Paraguay (aucune formalité administrative pour traverser et visiter les chutes des différents côtés), constituent l’une des merveilles naturelles de notre planète. Iguaçu signifie "grande eau" en tupi-guarani, et l’on assiste en effet au spectacle grandiose de véritables montagnes d’eau surgissant de la jungle pour se jeter furieusement dans un gouffre de 80 mètres de profondeur (contre 56 pour les chutes du Niagara). Ce tableau monumental est constitué de 257 cataractes qui s’étalent sur 3 kilomètres, pour moitié au Brésil et pour moitié en Argentine. Si le côté brésilien offre la meilleure vue d’ensemble, le côté argentin permet une vue plus impressionnante en autorisant de se rapprocher au plus près des cascades, jusqu’à quelques dizaines de mètres de la plus impressionnante d’entre elles, la gorge du diable. La forêt subtropicale environnante et les arcs-en-ciel permanents formés par les gouttes d’eau en suspension dans l’atmosphère enveloppent d’un halo magique ce fabuleux spectacle offert par la nature. De part et d’autre des chutes, des passerelles en bois ou en fer conduisent le visiteur en toute sécurité au coeur des rideaux d’eau et de vapeur tandis que de puissants bateaux à moteur permettent de s’approcher au plus près des cataractes. Si vous envisagez de vivre cette aventure, pensez à vous munir d’un vêtement imperméable, les pilotes n’hésitant pas à faire un détour... sous les trombes d’eau. Le parc national d’Iguaçu est la région la plus riche d’Argentine en terme de diversité biologique. Aucune autre de ses régions ne possède un nombre comparable d’espèces sauvages : plus de 200 plantes vasculaires, 420 espèces d’oiseaux et plus de 80 espèces de mammifères. La grande majorité des visiteurs se limite à la visite des cataractes, mais les amoureux de la nature pourront organiser sur place plusieurs excursions : randonnée le long de la piste Macuco au milieu de la jungle, à la recherche de la vie sauvage, navigation sur la rivière Iguaçu...


AMAZONIE
« Un jour, la mère de l’univers regroupa ses fils, les tonnerres. Elle leur demanda de créer l’eau, la terre et tous ceux qui la peupleront. Ainsi fut fait. Transportés dans le ventre du grand serpent, les plantes, les animaux, et les hommes furent déposés le long des berges du fleuve, puis sur les terres et les montagnes. C’est ainsi que l’Amazonie fut créée ». Parler d’Amazonie, c’est invariablement évoquer « l’enfer vert », image d’Epinal héritée de l’époque où cette forteresse végétale n’était qu’hostilité pour les explorateurs et les colons. Maladies, animaux sauvages, Indiens farouches et anthropophages pour certains, tels étaient les obstacles à surmonter en s’aventurant dans la jungle. Pour le voyageur d’aujourd’hui, l’Amazonie est une terre accueillante, particulièrement dans les zones dont les moustiques sont absents...
Cette immense région de 4,8 millions de km² abrite de 5 à 10 millions d’espèces végétales et animales, dont un tiers seulement a été recensé. Elle constitue en cela l’une des plus importantes réserves de biodiversité, et à ce titre, un gisement incroyablement riche et porteur de promesses pour les industries pharmaceutique, cosmétique, chimique, bio-chimique, génétique… au point que lorsque les pays riches perçurent ce potentiel dans les années 50, ils firent (en vain) pression pour établir en Amazonie une zone de « protection internationale », à l’instar de l’Antarctique.


SALVADOR & LA BAHIA
La Bahia, l’un des plus grands états occidentaux du Brésil, fut le foyer du développement de la colonisation du pays, et constitua durant plus de deux siècles, l’un des enjeux majeurs dans la lutte entre les puissances européennes pour le contrôle du Brésil et l’exploitation de ses richesses. L’état doit son nom à la baie de tous les saints (Bahia de todos os santos), sur les berges de laquelle a été érigée la ville de Salvador, dont le nom est indissociable de la Bahia. Son nom complet n’est-il pas « Salvador da Bahia » ? C’est évidemment Salvador, incontournable avec sa vitalité populaire, son sublime centre historique, son carnaval incandescent qui monopolise l’attention et les honneurs. Il serait cependant injuste de réduire la région à cet important centre urbain, la Bahia regorgeant de sites à découvrir. Sur le littoral, la nature sauvage et les lieux branchés cohabitent en harmonie. Au nord, la côte de Coco et son enfilement de plages aux noms célèbres… Arembepe, Imbassai, Costa do Sauipe et surtout Praia do Forte, sa vedette un peu surfaite. Au sud, les îles de la « petite » baie de Camamu. Sur Tinharé, on se plongera dans l’effervescence de Morro de São Paulo, station la plus en vogue du moment, tandis que sur Boipeba, notre préférée, on se délectera de la vigueur et de la beauté de la nature. A l’intérieur, le Recôncavo désigne la zone agricole qui épouse les contours de la baie de tous les saints. De l’élevage, un peu de tabac, un peu de maraîchage, beaucoup de canne à sucre, c’est la recette qui a assuré la prospérité de la région, et représente toujours une part importante de son économie. Eparpillées dans les cultures, de nombreuses traces du passé, à Cachoeira, São Francisco de Paraguaçu, São Felix… font d’une excursion dans le Recôncavo, un voyage dans le temps.

Budget

A partir de 3 855 € par personne (base chambre double)
A partir de 3 369 € par personne (base chambre triple)
A partir de 3 250 € par personne (base chambre quadruple)

Ce budget varie en fonction des dates de départs et des disponibilités hôtelières.


Ce prix comprend
- Le vol international aller/retour
- Les vols intérieurs
- Les taxes d’aéroport (nationales et internationales)
- Les taxes hôtelières et de prestations touristiques
- L’assistance francophone de notre équipe 24h/24 pendant le séjour
- Les transports privés (véhicule climatisé, essence, taxes routières, parkings, avec chauffeur lusophone, logement et repas de ce dernier si nécessaire)
- Tous les petits-déjeuners (pas de garantie de bénéficier du petit-déjeuner si sortie matinale de l’hôtel)
- Déjeuners et dîners mentionnés dans le « inclus » de chaque journée
- Les nuits dans les établissements mentionnés ou équivalents
- Les guides, les entrées et les activités dans le « inclus »
de chaque journée.


Ce prix ne comprend pas
- L’équipement individuel
- L’assurance individuelle
- Les déjeuners et dîners non mentionnés (à partir de 10 €uros/pers/repas)
- Les visites et excursions optionnelles et non mentionnées
- Les boissons
- Les pourboires


Conditions particulières
- Pré et Post acheminements au départ de Paris et des principales villes de province.
- Quelques dates importantes pour 2018 : Réveillon 29/12 - 02/01, Carnaval 09/02 - 14/02, Defilé des Championnes 16/02 - 18/02 (Rio de Janeiro seulement), Pâques
29/03 - 01/04, Tiradentes 20/04 - 22/04, 1er mai 27/04 - 01/05, Corpus Christi 30/05 - 03/06, Indépendance 06/09 - 09/09, Notre Mère Aparecida 11/10 - 14/10, Fête des morts 01/11 - 04/11, République 14/11 - 18/11, Noel et Réveillon 24/12 -
02/01/19.

Dès 3250 €
TTC / personne

16 jours / 14 nuits

Carte | Séjour Richesses naturelles du Brésil

Pourquoi partir avec Back Roads ?


  • Spécialiste Etats-Unis & Canada
  • 25

    Années d'expérience

  • Voyages sur mesure

  • Des experts à votre écoute